Voyager en Thaïlande avec une SEP Lucile a de la chance dans son malheur

Le tour du monde continue! Nous avons connu des hauts et des bas pendant notre séjour en Thaïlande. Mais, à la fin, je constate une chose: j’ai une chance inouïe!

Lucile a de la chance dans son malheur

Chiang Mai est la deuxième plus grande ville de Thaïlande et elle offre de nombreuses possibilités. Un cours de cuisine, peut-être? Sitôt dit, sitôt fait ! Nous avons appris l’importance des herbes et des épices dans la cuisine thaïlandaise traditionnelle, nous avons préparé une pâte de curry au mortier, nous avons fait frire dans de l’huile brûlante des rouleaux de printemps faits nous-mêmes jusqu’à ce qu’ils soient bien croustillants.

Pour le lendemain nous avions prévu une immense aventure: nous nous étions inscrits pour une excursion à la rencontre d’éléphants pour nous en approcher encore plus près que jusqu’ici. Ici, en Thaïlande, ces doux géants sont malheureusement souvent exploités comme attraction touristique, voire même comme bêtes de trait. Lek, une Thaïlandaise, a mis sur pied un projet formidable: elle achète ces éléphants pour les remettre en liberté et leur donne un nouveau refuge dans l’Elephant Nature Park. Nous avons pu préparer à manger pour les éléphants, puis le leur donner, nous promener avec eux et les regarder se baigner. Cette expérience nous a énormément plu et nous en garderons toujours un souvenir inoubliable. Tout heureux, nous avons enfourché nos vélos le soir et sommes allés, comme d’habitude, manger un petit quelque chose.

Attention, accident!

Au retour, il s’est passé une chose inimaginable jusque-là. Mon ami Remo était devant, moi je le suivais. Tout d’un coup, j’ai percuté une voiture à l’arrêt et ai été projetée brutalement sur le goudron. À ce moment-là, je n’ai plus vu que des roues de voitures et des phares et, en même temps, j’ai été prise de panique. Aussitôt j’ai été tournée sur le côté et ce n’est que là que j’ai réalisé que je venais d’être heurtée par une voiture. Heureusement que j’ai la tête dure de naissance et heureusement que je me s’en suis tirée avec «seulement» une grosse bosse à la tête, des contusions et des écorchures. Évidemment je n’ai pas pu retenir quelques larmes à ce moment-là, j’avais eu une telle peur. Mais, à part le fait que ce genre d’accident ne se produit jamais au bon moment, il arrivait vraiment mal à propos. Nous avions loué un scooter pour le lendemain pour prendre plus de 762 virages dans un paysage magnifique à Pai.

  • Welcome to Pai

Le lendemain matin, c’est avec un sentiment mitigé que j’ai pris place à l’arrière sur le scooter. Chaque fibre de mon corps me faisait mal, et surtout mon coccyx! J’enfonçais mes ongles dans le ventre de Remo tellement j’avais peur et il était obligé d’aller si lentement que les cyclistes pouvaient presque nous doubler. Nous avons passé deux jours à Pai. Cette petite ville est vraiment parfaite pour se reposer.

Attention, attaque d’insectes!

Le retour à Chiang Mai s’est mieux passé et j’ai pu profiter de la route. J’étais donc assise sur le scooter et je profitais de l’air qui balayait mon visage quand, juste à ce moment, un insecte est venu troubler ma tranquillité. Quoi? Non, hein? À ce moment, un assez gros insecte est rentré dans ma narine gauche et n’arrêtait pas de me piquer le nez. «Remooo!!!» Nous nous sommes arrêtés à droite et, une fois libérée de cette fâcheuse situation, nous avons tous les deux éclaté de rire ! C’est pourtant impossible. Quelle est la probabilité que ce genre de chose puisse se produire? A posteriori, je dois avouer que, dans la vie j’ai vraiment beaucoup de chance.

Happiness does not depend on what you have or who you are; it solely relies on what you think.
Buddha

Bien sûr, je fais partie du grand nombre de personnes atteintes de SEP, mais j’ai toujours de la chance et, jusqu’ici, j’ai toujours pu me bien remettre de mes poussées. La piqûre d’un vilain moustique m’a donné la dengue. J’ai été renversée par une voiture en Thaïlande et je m’en suis tirée avec quelques égratignures. J’ai été maltraitée par un insecte, mais le voyage continue toujours et je suis tellement reconnaissante pour tant de chance!

Je vous écris ces lignes dans un avion, car nous sommes maintenant en route vers Hong Kong!

Lucile signature

0