C’est déjà l’heure? (partie 2)

Les résultats du test étaient sur la table, où une dame très sympathique était assise et m’attendait.
C’était la même dame que celle qui m’avait fait faire le test. Je pris place auprès d’elle et dis: «Tout d’abord, je tiens à m’excuser pour l’impatience dont j’ai fait preuve le jour du test, mais j’avais très peur qu’il en ressorte quelque chose de négatif.»

C’est déjà l’heure? (partie 1)

Je suis dans le train du retour. Je viens de recevoir mon traitement, qui m’est administré deux fois par an à l’hôpital.
Assise là, je regarde par la fenêtre et vois la vie défiler. J’ai le temps de réfléchir.