Jeune couple avec lymphome dans le champ de maïs

Comprendre les lymphomes

Les lymphomes sont des affections malignes du système lymphatique. Découvrez en détail les types de lymphomes suivants: le lymphome folliculaire (LF), la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et le lymphome diffus à grandes cellules B (DLBCL).

Le système lymphatique et ses ganglions

Pour comprendre ce qui se passe lors du développement d’un lymphome, il est utile de s’intéresser au système lymphatique de l’organisme et aux répercussions de la maladie.

Le système lymphatique est une composante essentielle de notre système immunitaire. Il joue un rôle clé pour défendre l’organisme contre les infections bactériennes, virales ou fongiques et pour lutter contre le cancer. De manière similaire au système vasculaire, le corps présente un réseau dense de minces capillaires, les vaisseaux lymphatiques (voies lymphatiques), à travers lesquels circule le liquide lymphatique. Ce liquide permet notamment de transporter un certain type de cellules, les lymphocytes, sous-type de globules blancs, dans toutes les régions de l’organisme.

Il existe des lymphocytes B et des lymphocytes T (également appelés cellules B et cellules T). Ces deux types de cellules sont des composantes du système immunitaire de l’organisme qui servent à détecter et combattre ensemble les agents pathogènes (p. ex. bactéries ou virus) et les cellules dégénérées (cellules cancéreuses ou précurseurs).

  • Le système lymphatique

    Structure du système lymphatique

Les ganglions lymphatiques sont des carrefours importants au niveau des voies lymphatiques. Les agents pathogènes y sont capturés et «exfiltrés» hors du système lymphatique. Les ganglions lymphatiques sont également une sorte de «point de ralliement» pour les lymphocytes qui circulent à travers le système lymphatique avant de retourner dans le sang. On trouve de nombreux ganglions lymphatiques, formant des grappes, p. ex. de chaque côté du cou, au niveau des aisselles, des plis inguinaux ou de la région lombaire.

Lymphome Folliculaire

Le lymphome folliculaire (LF) est une maladie du système lymphatique. Il s’agit ici d’une maladie à évolution lente (sur plusieurs années), ce qui explique pourquoi elle est souvent dite indolente.

Dans le lymphome folliculaire, ce sont les cellules B qui sont touchées, celles-là mêmes qui aident normalement à combattre les infections. Des cellules B anormales se forment et prolifèrent de manière incontrôlée. Ces cellules malignes se trouvent ensuite principalement dans les ganglions lymphatiques, mais également dans la moelle osseuse ou plus rarement dans le sang, dans la rate ou dans les muqueuses. L’objectif d’une thérapie est de détruire ces cellules B anormales.

Leucémie Lymphoïde Chronique

Il s’agit d’une forme de cancer du sang à évolution lente (sur des années, voire des dizaines d’années). La LLC touche les cellules B, qui aident normalement à combattre les infections. Des cellules B anormales se forment dans le sang et la moelle osseuse. Ces cellules dénaturées se trouvent ensuite avant tout dans le sang, mais aussi dans les ganglions lymphatiques, le foie et la rate. Ceci peut entraîner un gonflement de ces organes. Le but du traitement est de détruire ces cellules B anormales.

Les symptômes du LF et d’une LLC

Chaque personne vit la maladie différemment. Il n’y a pas toujours de symptômes sensibles. C’est notamment aux premiers stades de la maladie que les symptômes sont plus rares. Cependant, il est très important d’observer quel impact le lymphome a sur vous.

  • Les symptômes du LF et d’une LLC

    Illustration des symptômes du Lymphome Folliculaire et d’une Leucémie Lymphoïde Chronique

Ces symptômes non spécifiques peuvent aussi survenir dans d’autres conditions. Votre médecin peut vous aider à déterminer si ces symptômes sont liés à un LF ou une LLC. Parmi les symptômes non spécifiques, on peut notamment citer: faiblesse, dyspnée, fatigue, perte de poids, fièvre, infections, sueurs nocturnes, et gonflement non douloureux des ganglions lymphatiques sur une période prolongée.

Lymphome diffus à grandes cellules B

Le lymphome diffus à grandes cellules B (DLBCL) est la forme la plus fréquente de lymphome non hodgkinien qui est une affection cancéreuse du système lymphatique. Le système lymphatique est un réseau de fins vaisseaux et d’organes, qui transporte la lymphe ainsi que des éléments importants pour le système immunitaire dans l’ensemble de l’organisme. Le DLBCL est provoqué par la multiplication incontrôlée d’un sous-groupe de globules blancs du nom de cellules B.

Le diagnostic du DLBCL repose essentiellement sur un examen physique, un prélèvement de tissus (des ganglions lymphatiques et/ou de moelle osseuse) ainsi que sur une analyse de sang. Ces examens permettent d’identifier les cellules B anormales ou dégénérées.

Quels sont les symptômes d’un DLBCL?

Si vous souffrez d’un lymphome diffus à grandes cellules B, il est possible que vous présentiez différents symptômes:

  • fatigue ou épuisement
  • sueurs nocturnes
  • perte pondérale non voulue
  • fièvre et tendance accrue aux infections
  • essoufflement
  • gonflement des ganglions lymphatiques du cou, des aisselles ou de l’aine

Informez votre médecin si vous remarquez des symptômes ou des changements dans votre état de santé.