Aller au contenu principal
roche logo
Choisir le thème
Choisir le thème
Thema
Fokus mensch
Grands-parents avec lymphome jouant avec leur nièce
Vivre

Organiser le quotidien avec un lymphome

La page suivante vous propose des recommandations pour gérer de manière optimale le quotidien avec un lymphome et limiter autant que possible le risque d’infections.

Anchor-Menu:

Risque accru d’infection

Votre système immunitaire (de défense) étant affaibli à la fois par le lymphome et par le traitement, Il convient de veiller à réduire le risque d’infection. Quelques mesures simples peuvent y contribuer.

Vous pouvez réduire le risque d’infections en vous lavant régulièrement et soigneusement les mains ou encore en évitant les foules et tout contact avec des personnes enrhumées ou atteintes de maladies contagieuses.

Si vous présentez des signes d’infection, comme une fièvre > 38 °C, des frissons avec ou sans fièvre, des maux de gorge, une toux, des douleurs thoraciques quand vous respirez, une détresse respiratoire, une diarrhée persistant plus de 48 heures, une forte constipation, des douleurs en urinant ou des douleurs au niveau des reins, contactez immédiatement votre médecin traitant pour discuter de la marche à suivre.

Couple avec lymphome à pied

Continuez autant que possible à vivre votre vie comme d’habitude.

Hygiène buccale

Brossez-vous les dents après chaque repas et avant d’aller vous coucher avec une brosse à dents souple et un dentifrice doux. Rincez-vous abondamment la bouche car les résidus de dentifrice assèchent la muqueuse buccale. N’utilisez pas de bains de bouche contenant de l’alcool ou qui brûlent la bouche, ni de fil dentaire, pour éviter toute irritation de la muqueuse buccale.

Hydratation

Afin de maintenir l’ensemble des fonctions corporelles, il est essentiel de s’hydrater suffisamment, surtout pendant les phases de traitement. Vous ne devez pas attendre d’avoir soif pour boire. Buvez régulièrement au moins 2 à 3 litres d’eau par jour.

Alimentation

Les effets secondaires de la chimiothérapie, ainsi que la charge émotionnelle, peuvent diminuer l’appétit. En principe, il n’est pas nécessaire d’avoir une alimentation spéciale, lisez les conseils ci-dessous. Il est toutefois conseillé d’adopter une alimentation riche en vitamines et minéraux et contenant suffisamment de fibres alimentaires.

Lors de cette période, mangez ce que vous aimez et ce que vous supportez le mieux.

QUELQUES CONSEILS

  • Ne consommez si possible que des repas fraîchement préparés, bien cuits ou rôtis
  • Faites cuire ou revenir les herbes et épices en même temps que les aliments.
  • Bien entendu, il vous est aussi possible de congeler les plats fraîchement préparés en plusieurs portions de petite taille à décongeler lorsque vous avez faim.
  • Mangez et buvez lentement.
  • Nous vous recommandons de plus de renoncer aux produits à base de lait frais et cru, comme les fromages au lait cru. Veuillez contacter votre médecin traitant pour toute question.
  • Demandez à quelqu’un de cuisiner pour vous si vous perdez l’appétit lorsque vous cuisinez.
Top
Que cherchez-vous?